• Home
  • Traitement
  • Atténuer les saignements abondants: l'ablation de l'utérus

Atténuer les règles abondantes: l’ablation de l’utérus

Quels sont les avantages?

  • Vous ne pouvez plus avoir de règles. Les règles abondantes font ainsi partie du passé. Cependant: Même dans le col de l’utérus se trouve de la muqueuse utérine. Si le col de l’utérus n’est pas enlevé, il est possible que vous perdiez encore un peu de sang au moment de vos règles.
  • Étant donné que vous ne pouvez plus être enceinte, vous n’avez plus à vous soucier de votre contraception.
  • Parfois, les ovaires sont également retirés lors d’une hystérectomie. Le risque de cancer est ainsi fortement diminué.
  • Si le col de l’utérus est également enlevé lors de l’intervention, un cancer du col de l’utérus ne peut plus apparaître.

Quels sont les inconvénients?

  • Une ablation de l’utérus est une intervention définitive et n’est donc pas réversible.
  • Une grossesse est impossible après le retrait de l’utérus. L’opération est ainsi seulement adaptée aux femmes qui ne veulent plus avoir d’enfants.
  • Si les ovaires sont également enlevés, vos taux hormonaux se modifient brusquement et fortement. Vous entrez directement dans la phase de ménopause qui peut s’accompagner de symptômes caractéristiques tels que des bouffées de chaleur, une sècheresse vaginale et des fluctuations de l’humeur.
  • Si le col de l’utérus est retiré, il existe un faible risque de lésion de l’uretère.
  • Comme toute intervention chirurgicale sous anesthésie générale, l’ablation de l’utérus comporte des risques (voir ci-dessous).
  • Après l’opération, la période de convalescence est d’au moins quatre à huit semaines.

À qui s’adresse l’intervention?

L’ablation de l’utérus (hystérectomie) est considérée par les experts comme une option de traitement de dernier recours. Elle est envisagée lorsque d’autres traitements pour certaines maladies ne peuvent pas être mis en place ou qu’ils ne donnent pas le résultat espéré.

Parmi ces maladies et ces troubles, on compte par exemple:

L’ablation de l’utérus est une intervention grave pouvant avoir des effets multiples sur le corps et l’état psychique d’une femme. C’est pourquoi les avantages et les inconvénients doivent d’abord être pris en considération.

Bon à savoir: Si vous ou votre médecin envisagez une ablation de l’utérus en raison de règles abondantes; un traitement par la méthode NovaSure peut être une bonne alternative, peu invasive. Au cours de cette intervention, la muqueuse utérine est détruite au moyen de la chaleur. L’utérus lui-même est conservé.

Comment se déroule l’ablation de l’utérus?

Il existe plusieurs méthodes pour éliminer l’utérus de façon chirurgicale. L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. Pour cela, une hospitalisation est nécessaire.

  • Hystérectomie vaginale
    Avec cette méthode, l’utérus et le col de l’utérus sont extraits par voie vaginale. Ce mode opératoire est souvent privilégié, car il ne laisse aucune cicatrice visible et la convalescence est plus courte que pour d’autres méthodes. Mais il n’est toutefois pas toujours possible. Une condition préalable est que la taille de l’utérus ne soit pas trop importante et que le vagin ne soit pas trop étroit.
  • Hystérectomie laparoscopique
    Lors d’une hystérectomie laparoscopique, ou chirurgie de trou de serrure, plusieurs petites incisions sont réalisées dans l’abdomen. L’endoscope est introduit à travers ces incisions. Le gynécologue peut ensuite observer l’opération sur un écran. L’utérus est retiré morceau par morceau par l’intermédiaire de l’endoscope. Le risque d’infection est plus faible que lors des méthodes opératoires traditionnelles et la convalescence est également comparativement plus rapide. L’intervention ne laisse que de petites cicatrices.
  • Hystérectomie abdominale
    Avec cette méthode, l’utérus est éliminé à travers une incision dans la paroi abdominale, juste au-dessus du pubis. Cette incision horizontale laisse une cicatrice. Parfois, une incision verticale doit également être réalisée si, par exemple, l’utérus est de très grande taille ou si un cancer du col utérin a été diagnostiqué. Avec cette méthode, le risque de complications est le plus important et la période de convalescence est la plus longue.

Quels sont les risques?

Les risques associés à une ablation de l’utérus dépendent entre autres de la méthode opératoire choisie. Par exemple, les complications suivantes peuvent survenir:

  • infections
  • saignements
  • thromboses
  • lésions des voies urinaires ou de l’intestin
  • lésions d’autres organes internes
  • risques liés à l’anesthésie
  • descente périnéale
  • dépressions

Qui prend en charge l’intervention?

S’il existe des raisons médicales pour l’ablation de l’utérus (hystérectomie) et si votre gynécologue vous recommande cette intervention, les caisses maladie prennent en charge les coûts de l’opération.

WEB-00461-EUR-FR Rev.001