SPM: Qu’est-ce que le syndrome prémenstruel?

Douleurs au bas-ventre, fluctuations de l’humeur, prise de poids: si ces symptômes apparaissent juste avant l’apparition des menstruations, les médecins parlent d’un syndrome prémenstruel abrégé en SPM.

Derrière ce terme se cache un ensemble de troubles physiques et psychiques. Ils apparaissent pendant la deuxième phase du cycle, c’est-à-dire au cours des 10 à 14 jours avant la survenue des menstruations. Ils disparaissent avec le début des règles.

Quelle est la cause du syndrome?

Les causes exactes du SPM sont inconnues à ce jour. Les experts supposent que les modifications liées au cycle menstruel sont notamment responsables des troubles. Parmi les hormones importantes, on trouve par exemple la progestérone ainsi que le groupe des œstrogènes.

Votre prédisposition, des facteurs externes tels que le stress ou votre style de vie – comme l’alimentation ou l’activité physique – peuvent favoriser la survenue d’un syndrome prémenstruel. Plusieurs facteurs sont donc impliqués!

Connaissez-vous ces symptômes du SPM?

Les symptômes qui apparaissent en cas de SPM diffèrent d’une femme à l’autre. Les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • vertiges et palpitations
  • douleurs dorsales ou maux de tête
  • troubles de la digestion tels que des douleurs abdominales ou un ventre ballonné
  • imperfections cutanées pouvant aller jusqu’à l’acné
  • poitrine gonflée
  • fringales ou, au contraire, légères nausées
  • rétentions hydriques, par exemple au visage ou dans les jambes. Elles peuvent entraîner une sensation de gonflement – et une légère prise de poids sur la balance.

Les hormones peuvent également avoir une forte influence sur l’humeur. Ainsi, certaines femmes sont facilement irritables et agressives, d’autres réagissent de façon émotionnelle. Les états dépressifs, la nervosité et l’anxiété ne sont pas rares dans les jours qui précèdent les menstruations.

Meilleure qualité de vie

Les femmes qui souffrent de saignements excessifs pendant leurs règles présentent souvent également les symptômes du syndrome prémenstruel. Pour les femmes concernées, cela signifie un double fardeau, car «l’état exceptionnel» mensuel dure spécialement longtemps avec chaque cycle.

Mais vous pouvez être aidée. Car le fait d’avoir des règles trop abondantes et prolongées (ménorragie) est une maladie reconnue médicalement qui peut être traitée de façon ciblée. Une méthode de traitement adaptée peut vous redonner une meilleure qualité de vie. Consultez votre gynécologue!

Littérature

  • https://www.frauenaerzte-im-netz.de/erkrankungen/praemenstruelles-syndrom-pms/ursachen/

WEB-00461-EUR-FR Rev.001