La périménopause: la fin de la période de fertilité

Si la fin de votre période de fertilité approche, une période palpitante va démarrer, pleine de changements et de nouveaux défis. La périménopause. C’est ainsi que les médecins nomment la période de 2 à 4 ans entourant la fin des règles (ménopause). Le préfixe «péri» signifie «autour». La périménopause commence 1 à 2 ans avant la ménopause et prend fin 1 à 2 ans après celle-ci.

À quel âge les symptômes apparaissent-ils?

Votre équilibre hormonal change pendant la périménopause. La production des œstrogènes et de la progestérone baisse significativement et le corps laisse de moins en moins d’ovules mûrir dans les ovaires.

Ce processus naturel s’accompagne de troubles désagréables chez environ deux tiers des femmes. Les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • bouffées de chaleur
  • fluctuations de l’humeur allant jusqu’à de légères dépressions
  • troubles du sommeil
  • un sentiment d’épuisement

L’âge d’apparition de la ménopause est différent d’une femme à l’autre. Beaucoup ressentent les premiers symptômes au milieu de la quarantaine. Chez certaines femmes, les signes peuvent apparaître plus tôt.

Troubles de saignements apparaissant soudainement

Étant donné que le cycle est déréglé en raison des changements hormonaux, différents troubles menstruels peuvent apparaître pendant la périménopause comme des saignements intermittents ou des saignements prolongés. Chez certaines femmes, des saignements excessifs apparaissent pour la première fois au cours de cette période. Ils peuvent conduire à une carence en fer prolongée et à une anémie et altérer fortement la qualité de vie des femmes concernées.

Trouvez le bon traitement

Dans certains cas, les médecins recommandent à leurs patientes qui souffrent de saignements excessifs pendant la périménopause une ablation de l’utérus. Mais une intervention aussi grave et lourde de conséquences n’est pas toujours nécessaire: Il existe des possibilités de traitement grâce auxquelles une perte importante de sang peut être diminuée de façon plus douce. Un traitement avec ou sans hormones est possible. Un exemple de traitement sans hormones est la procédure NovaSure au cours de laquelle la muqueuse utérine est détruite grâce à une intervention peu invasive. La muqueuse ne peut plus se reconstituer correctement, ce qui réduit fortement les saignements menstruels. 

WEB-00461-EUR-FR Rev.001